Nous vous en parlions il y a quelques temps sur DMC : David Gilmour, la voix et la guitare de Pink Floyd, tombait amoureux du jingle SNCF et décidait d’en faire un tube baptisé “Rattle That Lock”. Le titre de ce single, cosigné par Michaël Boumendil, Président de Sixième Son et à l’origine du sonal SNCF, est également le nom de l’album qui sortira le 18 septembre prochain.

A cette occasion, SNCF et Sony Music lancent la “David Gilmour Experience”. Tournée autour de la chanson titre de l’album, ce jeu-concours accessible depuis les comptes Twitter et Facebook de SNCF permet de remporter les dernières places disponibles pour le concert de David Gilmour à Orange. Cette expérience s’accompagne de l’écoute de l’album en avant-première dans le train, d’un accès aux répétitions de l’unique concert français de la rock star ainsi que l’hébergement et le voyage pour assister à celui-ci.

Il fallait pour cela répondre à cinq questions tournant autour du single “Rattle That Lock” :

– Quel est le titre de la chanson de David Gilmour inspirée par le jingle SNCF ?
– Quelles sont les quatre notes qui composent le jingle SNCF ?
– Dans quelle gare David Gilmour est-il tombé amoureux du jingle SNCF ?
– Quand a été créé le jingle SNCF qui a inspiré David Gilmour ?
– A combien de reprises entend-on le jingle SNCF dans le titre “Rattle That Lock” ?

Seuls 40 chanceux seront lauréats de cette opération. Voilà pourquoi la SNCF se montre plus généreuse en permettant à un plus grand nombre de découvrir la chanson “Rattle That Lock”. En effet, Le titre de Gilmour et Boumendil sera également offert par la SNCF à 25 000 exemplaires via son portail wifi en gare du 1er au 17 septembre.

Si l’on peut s’étonner que ni Sony ni SNCF ne fassent aucunement référence à Sixième Son ou à Boumendil sur les différentes pages web relatives au concours, on peut cependant se réjouir de ce bon exemple d’activation musicale. Plus de 5 000 réponses juste sur Facebook, un super buzz relayé sur une bonne trentaine de sites musicaux et de sites de fans, cela faisait longtemps que la SNCF n’avait pas eu si bonne presse. Bref, une réussite qui donnera à quelques chanceux l’occasion de vivre un grand moment de musique.
Sans doute l’accueil plutôt favorable réservé au titre a-t-il convaincu la SNCF de faire de cette chanson qu’elle disait être tout sauf publicitaire un vecteur valorisant de promotion de sa marque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here