Uli Reese, Président et Fondateur de l’agence IV Audio Branding, vient de publier son livre « 101 great minds » après de nombreuses années de recherche sur le sujet de la relation entre musique et publicité.

Depuis 2010, il est l’un des meilleurs experts de l’audio branding. Il est allé à la rencontre de plus d’une centaine de personnalités du monde publicitaire. A travers ces interviews, l’auteur tente d’analyser la relation entre la musique et les publicités. C’est cela qui fait principalement l’interet du livre.

C’est en 2015 que ces reportages prennent vie avec l’édition de l’ouvrage « 101 Great Minds » épuré et très esthétique laissant place à l’importance des mots. Nous pouvons retrouver les témoignages de grands noms à travers le monde et différentes cultures tels que : Mercedes Erra (BETC), Sir John Hegarty (fondateur, BBH), David Droga (fondateur, Droga5), Amir Kassaei (CCO, DDB Worldwide), Chuck Porter (fondateur, CP+B), Jeff Goodby and Rich Silverstein (fondateurs, Goodby, Silverstein & Partners), Mark Tutssel (CCO, Leo Burnett Worldwide), Nick Law (Global CCO, R/GA), et bien plus encore.

Ces différents échanges transmettent des conversations honnêtes entre deux interlocuteurs sur un domaine amenant de nombreuses interrogations. Les communicants ayant répondus à l’appel d’Uli Resse, nous donnent leur vision et leur perception de l’importance de la musique comme vecteur d’engagement d’un consommateur pour une marque. On peut être frappé parfois du manque de visions de certains publicitaires. On peut s’étonner de l’enthousiasme de certains qui pour autant ne font rien de très significatifs.

A travers ces nombreux témoignages découle le débat perpétuel de la mesure de l’impact de la musique en publicité. Sans réponses précises et scientifiques, la musique, d’un point de vue unanime, ressort comme un outil universel et essentiel pour transcrire et renforcer les valeurs de la marque. Ces entretiens reflètent également le double jeu parfois étonnant de publicitaire qui disent vouloir progresser dans l’exploitation de la musique pour les marques et qui finalement s’y attelent en dernière minute et sans expertise réelle.

Il faut néanmoins saluer un travail sérieux d’Uli Reese. Il existe beaucoup d’ouvrages sur la musique et la marque. Beaucoup d’entre eux n’ont aucun intérêt, tant ils abordent le sujet de façon superficielle. Celui-ci, par la manière d’ouvrir le débat, démontre une étude en profondeur. Chaque entretien contribue à travers le résumé des expériences professionnelles et émotionnelles de chacune des personnalités de faire un bilan éclairé des relations entre la musique et la publicité. Tous Ces communicants mettent le doigt sur l’importance de définir une véritable stratégie sonore adaptée et cohérente, qui va au-delà des enjeux musicaux mais renforcent une communication globale d’identité de marque. On espère qu’un jour proche, ils passeront de la parole aux actes.

Ce livre, distingué au Design Award 2016 dans la catégorie « Book Design », est une véritable mine d’or pour les étudiants que ce sujet – si l’on en croit le nombre de thèse sur la musique publicitaire.

Ce livre est édité et commercialisé par BrandSongs.

Pour se le procurer, c’est par ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here