Le génie de la pop a été contraint de réduire la durée d’un de ses morceaux pour une raison de… format.

Le 20 novembre dernier, David Bowie sort un nouveau single, « Blackstar ». Surprenant et profond, le morceau introduit la sortie de l’album éponyme, prévue pour janvier prochain.

Dans une interview accordée à Rolling Stone, le légendaire producteur Tony Visconti revient sur une anecdote très révélatrice du poids de la marque à la pomme dans l’industrie musicale. En effet, le morceau, à l’origine, devait durer plus de 11 minutes. Or, le format standard imposé par iTunes ne doit pas dépasser les 10 minutes.

Le chanteur a donc été contraint de se plier à cette norme, et de raccourcir son élan créatif afin qu’il ne dépasse pas la durée « limite » imposée par Apple.

Si nous vivons dans une ère où la diffusion de la création est de plus en plus accessible, paradoxalement, bousculer les codes et les standards de la musique n’a jamais été aussi difficile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here