Depuis que le design musical a le vent en poupe, on voit fleurir de nombreuses et différentes formations pour accéder au métier. Ces cursus forment généralement aux aspects logistiques et techniques de la discipline et pourtant, cette branche du marketing sensoriel comporte de nombreuses et différentes facettes nécessitant des expertises variées, parfois très littéraires.  A la question faut-il être nécessairement scientifique pour pouvoir travailler dans le design musical, la réponse est non mais reste nuancée.

Ludovic Germain, président de l’agence LAPS et enseignant au tout nouveau MASTER de l’École Nationale des Beaux Arts du Mans explique  que “comme beaucoup de métiers liés à la création, chaque profil d’étudiants s’adapte à la discipline et construit son approche selon ses compétences les plus appuyées. Cette année, il y a autant de musicologues, d’acousticiens, de plasticiens et de designers chez les étudiants. C’est très varié!”. Les grandes écoles de commerce comme de communication et de marketing proposent de plus en plus de conférences et de contenus autour du marketing musical: il y a un réel intérêt de la part des étudiants envers le métier,  conséquence d’un recours de plus en plus présent à cet outil par les annonceurs.

Musicales, techniques, commerciales, littéraires, stratégiques les compétences en jeu sont multiples dans la réalisation d’un projet identitaire sonore, avec parfois pour seul point commun entre les personnes impliquées une sensibilité et une compréhension approfondie de la musique et de son langage. “Un projet nécessitera davantage le regard d’un designer poétique et  philosophique, d’autres fois, un designer pointu et technophile sera plus pertinent. Mais le plus souvent ils travaillent ensemble pour parvenir aux meilleurs conclusions” explique le président de LAPS. Ce qui est important, peu importe le profil c’est de savoir approcher un projet de la bonne manière et d’y apporter un concept intéressant, d’anticiper les modes et les besoins: d’être novateur.

Pour atteindre cet objectif les différentes sensibilités et les différents types d’expertises doivent travailler de concert pour s’enrichir les unes les autres. Le design musical est un métier complet que ne peut réaliser seul un simple compositeur ou un simple consultant, d’où l’importance des agences. Designer musical est rarement le métier d’un seul homme et couvre les qualités entrelacées de toute une équipe. Comprendre les besoins marketing stratégiques d’une marque, transposer des ambitions commerciales au coeur de valeurs clefs et d’un brief, retranscrire tout ceci en musique, décliner cette musique selon les supports: ces tâches sont le résultat d’un savant circuit de compétences et d’hommes.

Pas d’inquiétudes donc pour les littéraires, les communicants, les commerciaux: le métier a aussi besoin de vous.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here