Mercedes-Benz, fait évoluer son discours avec une campagne de publicité  moderne et inattendue. En ciblant un public plus large et plus jeune, la marque nous offre un spot dynamique voire psychédélique où le logo est omniprésent, extrait des formes et des objets rencontrés tout au long du film. Cette publicité institutionnelle intitulée « Étoiles » nous entraîne dans un voyage hors norme où la marque entend réveiller les notions de plaisir, de liberté et d’aboutissement de soi, et pose sa signature: « Le meilleur. Sinon rien. ».

Le ton est vif, entraînant, pénétrant et amène le public à suivre ce voyage. La musique est le titre “Road Game” tiré du prochain EP de Kavinsky (pour mémoire, c’est lui qui a réalisé une chanson pour la BO du film « Drive »). Un titre significatif pour le secteur automobile, puisqu’il serait difficile de ne pas associer Kavinsky aux voitures depuis “Drive”. Mise à part que dans “Drive”, c’est plus une Cadillac qu’une Mercedes que l’on voit non-stop à l’écran. Une Cadillac ? En tous cas ce n’est pas une Mercedes, mais bel et bien une large voiture bien américaine.


Le making off de la publicité
La marque s’est appuyée sur le collectif H5 et l’agence BBDO Paris pour réaliser ce spot qui a été diffusé 1 mois à partir du 15 avril et qui sera probablement décliné au cinéma. On apprécie le rythme et la fraîcheur des images, entre obscurité et couleurs, même si l’on a du mal à associer autant de contrastes à Mercedes. Niveau son, le choix d’une musique électronique percutante et un peu sombre comme celle-ci nous parle, même si certaines lourdeurs semblent à éviter lorsqu’il s’agit d’illustrer l’univers automobile. Mais le choix de Kavinsky n’est-il pas exagérément attendu ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here