Facile à créer, la playlist est pratiquée par les agences (de design musical ou non) comme par les marques. Alors, bonne idée ?

Dans un monde digital où les contenus produits ont du mal à atteindre leur cible, la curation devient un métier à part entière. Il est d’ailleurs plus facile d’agréger des contenus que de les fabriquer. Il suffit d’un angle éditorial ou créatif et d’un compte Soundcloud. Voilà comment une playlist peut voir le jour en quelques instants. Un bon contenu pour peu d’investissement ? Pas certain.

Brand content de seconde zone ou création géniale ?

De Benoît Hamon à Kusmi Tea en passant par les agences comme Betc Pop, Disko ou Sixième Son, la playlist est devenue un poncif, voire un passage obligé du brand content musical.

Si certaines playlist tombent souvent à plat, parfois les marques proposent une sélection inventive, créative, excellente et de qualité.

C’est donc un exercice à ne pas prendre à la légère pour une marque qui souhaite générer plus d’exposition et d’engagement. Ainsi, se lancer dans cet exercice pour seulement suivre le mouvement serait au mieux une perte de temps, au pire un risque pour la marque.

Contenu authentique Vs curation

Dans tous les cas, l’usage d’une playlist pose la question de la création de contenus sonores. Rassembler de simples morceaux de musique n’est pas l’action la plus différenciante. Au contraire, la création ou le mix permettent de proposer une véritable démarche créative en évitant ainsi la simple (im)posture sonore…

A lire, les conseils créa de Soundsgood

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here