Celio change d’air. Peu de temps après le lancement d’un nouveau concept commercial signé W&Cie, Celio annonce confier la sonorisation de ses points de vente à Goom Radio. Celio fait ainsi son entrée dans l’ère de la radio numérique.

Si l’on s’en tient aux informations officielles, on interprète ce changement comme une volonté de diversifier le contenu sonore et de le compléter par des rubriques parlées dans la veine de ce que fait Monoprix… avec MoodMedia. L’idée est ici de permettre à la marque de communiquer son point de vue sur la mode. Autre idée qui explique le choix de Goom, Celio souhaiterait faire vivre ses contenus musicaux ailleurs que dans les seuls points de vente, notamment sur le web ou grâce à des applications mobiles.

Selon nos informations, cela fait quelques temps déjà que Celio s’interroge sur la poursuite de sa collaboration avec Mood Media.Néanmoins, ce changement représente un vrai pari pour Célio. Le premier est celui du concept : une sonorisation contenant beaucoup plus de contenu parlé présente toujours le risque d’être perçue comme une forme de pollution intrusive par les clients. L’autre risque, lié à l’implantation très internationale de Celio, c’est la qualité de la localisation des contenus parlés. Enfin, dernier risque, celui de la stratégie musicale. Goom n’est pas particulièrement connu pour être un spécialiste de la sonorisation des réseaux de points de vente. Or, sonoriser un site web, créer une web radio et sonoriser un point de vente, ce sont de choses très différentes.

D’ailleurs, le communiqué de Celio annonce que Goom va prendre en charge 500 magasins, c’est-à-dire un peu moins de la moitié des points de vente. Un petit pas qui laisse sans doute encore un espoir à Mood Media.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here