Depuis quelques temps déjà, la marque fait preuve de pas mal d’audace avec ses campagnes “J’aime ma banque”. De l’humour, de la personnalité, une certaine constance et de l’inventivité. Bref, du fond et de la forme.

La marque avait également un petit gimmick sonore publicitaire :“Eh, oh, Fortuneo !” légèrement susurré. C’était un peu « old School », sans trop d’intérêt, certains diraient même gratuit. Mais le petit « Eh oh » pouvait paraître adéquat pour cette marque naissante, puisqu’il représentait un bon moyen mnémotechnique d’imprimer la marque. C’était peu créatif plutôt pauvre, mais presque compréhensible donc.

La marque perd le sens du rythme…

La nouvelle campagne radio de Fortuneo, suivant toujours le slogan “J’aime ma banque », semble avoir sonné le glas de ce gimmick historique. Bonne chose pourrions-nous penser. Bad Luck, en vérité.

Ce qui semble être le nouveau gimmick de la banque est tout bonnement insipide. Une voix, là aussi susurrée, scande les quatre syllabes : « For-Tu–Ne-O », au cas où l’on serait un peu dur de la feuille sans doute. On aurait attendu de la marque de l’humour, de la créativité, une vraie personnalité, bref tout ce qui fait son charme et celui de ses pubs. Eh bien non ! Décevant, surtout pour ceux qui ont aimé les campagnes.
Dommage, quand on parvient généralement si bien à se distinguer, de finir ses communications sur une note si fade. C’est toujours triste quand un joli soufflé retombe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here