Le jingle de RTL par Michel Legrand, son compositeur

Ce qui est remarquable ?

Cela fait plus de 45 ans que la signature sonore de RTL, un chœur de trompettes solennel et imposant, nous réveille à toute heure de la journée et de la nuit. Commandée en 1964 par Roger Crécher, directeur de la radio à l’époque, au compositeur français Michel Legrand internationalement reconnu pour ces musiques de films notamment, cette composition de trois secondes raconte l’info de façon grandiloquente et presque kitsch.

Jamais reliftée, intacte depuis des dizaines d’années, elle s’impose comme pourrait le faire la marseillaise : culte. Pourtant, est-ce vraiment ce que l’antenne de RTL souhaite véhiculer comme image ?

Ce qui est à retenir ?

Ces cinq notes de trompette suivies d’un échos plus grave de trombones, répondaient au besoin impérial d’un seul et même indicatif pour tous les programmes de la radio, informations comprises. Rebaptisée RTL en 1966 après avoir été Radio-Luxembourg, il fallait un jingle qui souligne l’événement, qui marque le tournant, un repère grandiloquent qui annonce l’arrivée d’un nouvel esprit sur les ondes. Se faire remarquer, en dégager, se différencier, et jouer sur la modernité en demandant à un compositeur en vogue de réaliser cette signature sonore, voici ce dont la radio avait besoin dans les années 60, lors du lancement. Ce fut mission réussie ! Étant la radio la plus populaire sur les ondes, ce chœur de cuivres pourrait s’apparenter à l’appel du peuple, une sorte de “oyez oyez” spectaculaire et élégant.

Les points faibles du système ?

Serait-ce exagéré de dire qu’il manque aujourd’hui de la finesse à cette signature sonore un peu vieillissante ? Cet indicatif ne reflète absolument pas l’esprit de la radio aujourd’hui, seulement il rappelle au bon souvenir d’une époque. RTL doit-elle toujours prendre la parole en rappelant d’abord l’avènement de son histoire, arriver à pas bruyants, et s’exprimer ainsi toute gorge déployée ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here